top of page
Rechercher
  • Leah Legare

Mission à Obedjiwan

Au début du mois d'octobre, le Seigneur nous a ouvert une porte pour aller servir les gens de la réserve d'Obedjiwan. Nous y avons été accueillis par les frères et sœurs qui ont fait preuve d'une véritable hospitalité et d'un amour christique en nous accueillant et en partageant avec nous. Lors de notre premier jour là-bas, les hommes sont allés dans différentes maisons afin de prier pour les besoins des gens et partager l'évangile. Les femmes, quant à elles, sont allées à la montagne pour prier. Nous avons vu très tôt le travail de l'ennemi dans cette communauté lorsque quelqu'un tenta de se suicider alors que nous venions de partager la Bonne Nouvelle à sa mère. Nous avons également appris qu'une autre femme venait de tenter de se suicider. Nous sommes venus chez elle et l'avons rencontrée alors que ses bras étaient encore ensanglantés. Nous avons prié pour elle avant qu'elle ne soit transportée à l'hôpital.


Le premier soir, nous avons tenu une réunion dans une maison de retraite. Pendant que nous attendions l'arrivée des invités, nous sommes montés prier pour les personnes âgées, et Dieu s'est présenté ! Certains d'entre eux ont été guéris et nous avons donc décidé de déplacer la réunion à l'étage avec eux. Nous leur avons partagé l'évangile qu’un croyant local traduisait en Atikamek. Les personnes âgées et les jeunes ont entendu l'évangile. Nous avons alors prié pour libérer plus de personnes d’esprits mauvais.


Il est également devenu évident que beaucoup de croyants là-bas étaient oppresser par un mauvais esprit, agissant comme le Saint-Esprit et soumettant les croyants à des manifestations intenses telles que des contractions, des aboiements et des convulsions. Nous avons appris qu'un « évangéliste », venu dans la communauté quelques années passées, leur avait transmis ce mauvais esprit. Alors que nous étions simplement en train de prier et de remercier Dieu pour le dîner, quatre personnes ont commencé à se manifester à cause de cet esprit, et après plus d'une heure, elles ont été libérées ! Le deuxième soir, nous avons tenu une autre réunion au même endroit et avons abordé cette hérésie. D'autres croyants ont renoncé à cet esprit et ont été libérés !


Le lendemain, l’équipe s’est divisé en deux; l’une partit et l’autre demeura à la réserve... Dieu est revenu une fois de plus ! Les gens ont commencé à se présenter pour se faire baptiser. Sept personnes se sont repenties et se sont fait baptiser ce jour-là ! Le soir, l'équipe a pris un temps d'enseignement pour outiller les croyants à continuer à poursuivre leur marche et à faire des disciples. La soirée s'est transformée en un mini-kickstart alors que les croyants ont appris à guérir les malades en priant les uns pour les autres, à renouveler leur esprit et à mener un combat spirituel. Beaucoup ont été guéris, et ensuite nous avons communié ensemble d'une manière intime et organique. La réconciliation a eu lieu et tout le monde a été édifié. Plus tard dans la soirée, deux autres personnes se sont présentées et avaient besoin d'entendre l'évangile. Après l'avoir entendu, ils ont tous les deux décidé de se repentir et de se faire baptiser ! Nous les avons baptisés le lendemain matin, puis nous avons quitté la réserve.


Pendant notre séjour là-bas, nous avons également fait trois feux de joie où les frères et sœurs ont brûlé leurs fausses images de Jésus et les CD du faux évangéliste ! Nous avons également pu prier pour le chef de la communauté.



Pendant ces quelques jours intensifs où nous avons été privés de sommeil, Dieu nous a rappelé que sa force est parfaite dans la faiblesse, et qu'Il en est d'autant plus glorifié. Peu de temps après notre départ, nous avons entendu un rapport selon lequel les croyants là-bas ont partagé l'évangile et ont baptisé quelqu'un par eux-mêmes ! Ils portaient déjà leurs fruits. Gloire à Dieu ! Nous gardons ces chers frères dans nos cœurs et espérons les revoir, si le Seigneur le veut.



3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page